Comment développer sa confiance et son estime de soi ?

développer sa confiance
Est-ce qu’il vous arrive d’avoir l’impression de ne pas faire les choses et de ne pas agir comme il faut? De se sentir incapable de maîtriser telle ou telle situation ou encore vos sentiments ? Une chose est sûre, ces moments n’arrivent pas tout le temps, mais peuvent se manifester de temps à autre. Toutefois, il ne faut pas que ces incertitudes et ces doutes viennent troubler votre assurance et votre estime de soi. Voici donc quelques conseils afin de tendre à un épanouissement optimal et un développement personnel pour se sentir bien dans sa peau.

Confiance en soi et estime de soi, quelle est la différence?

Les deux termes ne sont pas identiques, il ne faut pas les confondre. Tout d’abord, l’estime de soi est l’importance et le degré de la valeur que vous vous accordez. C’est votre amour pour vous-même. Posez-vous la question « qu’est-ce que je vaux? », plus la réponse est positive et satisfaisante pour vous, plus vous avez une bonne estime de vous. L’estime de soi varie peu avec les actions ou le temps, car elle est définie par vous-mêmes, peu importe les avis des autres. Cependant, il est possible de l’améliorer, suivez les étapes dans cet article sur le coaching en développement personnel. 
D’autre part, la confiance en soi est rattachée à vos compétences, vos savoir-faire et vos expériences dans un domaine quelconque. Par exemple, si vous êtes doué en danse, danser devant une foule peut ne pas être un problème pour vous, car vous faites confiance en vos talents de danseur. Or, vous pouvez ne pas être doué en cuisine, vous n’êtes donc pas très confiant dans le domaine culinaire. Par conséquent, votre confiance en soi dépend de vos capacités et compétences dans un domaine. Nécessairement, pour être plus confiant, il faut améliorer vos compétences, faire des efforts pour que vos capacités et vos savoir-faire grandissent. Adoptez un bon coaching de vie afin d’avoir des résultats plus conséquents.
En somme, la confiance en soi est rattachée à votre valeur extrinsèque (attitudes, compétences, avis des autres…) or, l’estime de soi est plus caractérisée par votre valeur intrinsèque (défauts et qualités, valeur que vous accordez à vous-même).

Étape 1 : la compréhension de soi-même

Tout d’abord afin de se comprendre soi-même, il faut d’abord acquérir une connaissance maximale de soi. Suivez bien ce coaching. Concentrez-vous et imaginez un instant que vous perdez tout ce que vous avez maintenant. C’est-à-dire votre argent, vos amis, vos familles, et tout ce que vous avez de matériel, vraiment tout. Ensuite posez-vous les questions suivantes: « qu’est-ce que je vais ressentir si je perdais tout ce que j’ai soudainement et que je ne suis désormais livrée qu’à moi seul ? » « qu’est-ce-qui resterait pour moi qui aurais encore de la valeur ? ». C’est une réflexion intéressante, pourtant rares sont les individus qui prennent du temps pour y penser. C’est très important, car ce que vous sentez par rapport à vous-même, quand vous n’avez plus rien à part votre personne, c’est ce qu’on appelle estime de soi.
Si votre estime de soi est élevée, donc malgré qu’on vous enlève tout, votre vision de vous-même n’en sera guère affectée. Ensuite, cela ne troublera pas votre confiance en vous, car vous ne vous valorisez pas selon vos biens matériels et les circonstances extérieures, mais selon votre personne, vos qualités intérieures. Ensuite, prenez le temps de connaître vos difficultés et vos faiblesses. Dressez une liste objective de vous-même en vous posant quelques questions comme « quelles sont les erreurs que je suis habitué à faire ? », « dans quels domaines suis-je le plus en difficulté? » etc. En faisant cette introspection, vous saurez comment vous améliorer afin d’être plus confiant.
Enfin, définissez quelles sont vos compétences et vos forces. Pour cela, posez-vous des questions telles que « quels sont mes atouts », « quels sont mes talents et mes compétences actuels ? ». En effet, vos expériences, vos forces et vos compétences vos aident à affirmer votre confiance en vous, elles vous permettront d’avancer avec assurance.

Étape 2 : L’acceptation de soi

Après ces réflexions faites, on peut dire que vous savez plus ou moins précisément votre niveau d’estime de soi. Ensuite, si vous remontez dans le passé et si vous revoyez votre parcours personnel, vous avez certainement des bons et des mauvais souvenirs. Toutefois, faites attention, soyez honnête avec vous-mêmes, ne vous faites pas des fantasmes ou une idéalisation de vous. Vous devez vous accepter tel que vous êtes, vous devez accepter votre passé et assumer toutes vos facettes. Peu importe les erreurs que vous avez faites, peu importe vos défauts les plus immondes, le changement commence par l’acceptation de soi.
Prenez un moment pour vous poser la question suivante: « quels sont mes regrets et qu’est-ce que je me reproche actuellement? ». Prenez tout en compte. Ensuite, pardonnez-vous pour tous les actes que vous avez effectués auparavant, faites cela de manière inconditionnelle. Enfin, faites une lecture à voix haute de ces phrases et consommez-les sans modération à n’importe quel moment de votre vie : « J’assume mes bons côtés tout comme les mauvais. J’accepte totalement toutes mes facettes, chaque partie de ma personne, mes défauts, mon passé, mes erreurs, mes peurs et toute autre chose dont je ne suis pas fière. Cet ensemble fait de moi ce que je suis aujourd’hui et je suis en paix avec tout cela. »

Étape 3 : L’amour de soi-même

Après cette étape qui vous a permis de vous accepter tel que vous êtes vraiment, il est grand temps de reconnaître votre vraie valeur. Pour la voir, il faudra vous aimer inconditionnellement, malgré vos défauts et votre passé aussi dur qu’il puisse être. Traitez-vous avec gentillesse, soyez tolérant envers vous-même, comprenez-vous et ayez de la compassion pour vous-même peu importe comment vous vous êtes comporté auparavant. Essayez de lâcher prise et de ne pas vous attarder sur tous les points négatifs, mais aimez la personne que vous êtes aujourd’hui.
Parlez à vous même de manière agréable et avec beaucoup d’affection, mettez toujours en avant vos qualités, vos atouts, etc. En vous complimentant et en reconnaissant vos qualités et vos points forts, vous pouvez par cela redécouvrir un immense trésor enfoui tout juste sous votre nez. Par conséquent, vous ne serez plus dépendant du regard des autres, de leur jugement ainsi que de leur approbation. C’est par ces étapes que vous évoluerez dans votre développement personnel et tendre à une confiance en soi et une estime de soi optimales.