Comment maîtriser la prise de parole en public ?

Prise de parole en public

La prise de parole en public n’est pas une chose facile surtout lors de la première fois. Pourtant, c’est nécessaire pour un professionnel d pouvoir le faire. En effet, un bon leader est toujours amené à prendre la parole devant ses employés, ses collègues ou même ses supérieurs hiérarchiques. Le problème a toujours été de savoir comment maitriser la prise de parole en public. Quelles sont donc les étapes à suivre pour savoir communiquer en public et quels sont les bons gestes à adopter ?

Ce qu’il faut savoir sur la prise de parole en public

Savoir parler en public peut vous ouvrir bien des portes et vous faire décrocher bien des contrats. Elle sert notamment à animer les réunions, présenter les projets, asseoir son leadership ou pour augmenter la motivation de son équipe. Cependant, dans l’art oratoire, de nombreux paramètres doivent être acquis au préalable pour que le discours puisse atteindre son objectif. Pour faire passer le message dans un bon discours, tous les orateurs doivent considérer ces points : la pertinence du discours, l’attitude à avoir, la gestuelle et le ton à employer. Ce sont avant tout des éléments importants à maîtriser. Ensuite, pour maîtriser la communication orale, vous devez non seulement maîtriser votre discours, mais aussi connaître votre audience. Connaître vos auditeurs vous permettra d’adapter vos paroles et votre vocabulaire en fonction de manière à ce qu’ils vous écoutent. Vous pouvez trouver plus d’informations sur helenor.fr

Bien se préparer à l’avance

Pour exceller dans l’art de l’expression orale, la première chose à faire qui est l’étape la plus importante est la préparation. Bien se préparer vous permettra de maîtriser parfaitement votre sujet et de repérer les éventuelles anomalies dans votre discours. La préparation vous aider également à maîtriser votre temps de parole. Cette étape vous permettra de baisser le trac, à appréhender les hésitations, à limiter vos pertes d’idées et de mots… En bref, elle permettra de vous mettre plus à l’aise. Lors de cette phase, vous pourrez aussi vous familiariser avec le matériel dont vous disposez pour éliminer les contraintes techniques ; ce qui vous aidera effectivement à mieux vous concentrer sur votre prise de parole. N’hésitez pas à faire du media training si besoin afin de vous préparer en toute circonstance. Mais le plus difficile est souvent de se lancer. Or, il est nécessaire de capter l’attention du public dès les premiers mots. Il faut donc soigner son introduction. Il permet notamment de mettre le public en confiance et de le persuader que ce que vous avez à dire pourrait l’intéresser. Certains conférenciers utilisent des petites blagues ou encore des anecdotes humoristiques pour briser la glace.

Adopter la bonne posture et le bon gestuel

Après avoir rédigé votre plan, n’hésitez donc pas à vous entraîner à faire votre discours devant vos proches, un miroir ou une caméra. Cela vous permet d’éviter les erreurs courant comme celui de regarder au sol ou de jouer avec les mains, tout cela dans le but de vous permettre de s’exprimer avec aisance. Souvenez-vous que vous vous adressez à un public et non au sol. Vous devrez aussi faire attention à quelques détails : soignez votre posture, prenez une bonne respiration, gardez votre corps bien droit, libérez vos bras et vos mains, ne soyez pas trop statiques et ne vous gesticulez pas trop non plus… Évitez toutefois de vous focaliser sur une seule et même personne de sorte à la gêner, essayez de regarder dans toutes les directions. Souvenez-vous qu’il ne s’agit pas d’une conversation, mais d’une conférence. Regardez donc de temps en temps à gauche, tantôt à droite ou au centre de votre public.